La danse des souvenirs,
La danse des images,
La danse des mots,
Il me fallait la graver,
L’orchestrer, la mettre en scène.
De là naquit l’envie,
Le besoin, l’impulsion,
Le désir d’écrire.

Des rencontres, des amitiés,
Des lectures communes,
Des goûts partagés
M’inclinèrent à tenter les poèmes.
Ronsard, Verlaine,
Sonnets, vers libres
Ou royal alexandrin.

Je triturais les rimes
Dans mon cerveau en flamme
Que nul repos n’apaisait.
La nuit est sage-femme
Qui accouche au matin.
Hier page blanche et triste,
Demain constellée et chatoyante ;
Hier tourmente de mots informes,
Demain texte façonné, modelé
Vernissé que l’envie de lire il donne.

Fermer le menu